La Cabane du Céou
S'abonnerContacter l'hôte

Contacter l'hôte

Tu te lances ? Bravo, c’est une expérience inoubliable qui t'attend !

Il te faut d'abord rejoindre le réseau car c’est ce qui lui permet d’exister. Les coordonnées de l’hôte sont réservées aux membres.

Rejoins-nous !
Tu te demandes peut-être pourquoi payer pour Twiza ? Voici notre réponse.

M'engager sur ce chantier

Votre demande de participation a bien été envoyée ! Vous recevrez la réponse de l'organisateur par mail.

Du *  au * 
En cliquant sur "Je m'engage sur ce chantier", j’accepte la charte des chantiers participatifs

Actualités (16)

Luce C. sur son chantier La Cabane du Céou

Adh

Aidez-nous à avoir chaud cet hiver !
... Avec cette canicule, on imagine difficilement le froid revenir. Cependant, nous savons maintenant qu'en octobre, dans notre petite vallée du Céou, la température descend à 5?°C la nuit !
Alors au programme : construction d'une petite chambre en bois...
Afficher la suite Aidez-nous à avoir chaud cet hiver !
... Avec cette canicule, on imagine difficilement le froid revenir. Cependant, nous savons maintenant qu'en octobre, dans notre petite vallée du Céou, la température descend à 5?°C la nuit !
Alors au programme : construction d'une petite chambre en bois sur pilotis, bien isolée et avec un poêle à bois. Plusieurs techniques seront abordées : fondations, plateforme en palette, électricité, isolation, plomberie, chauffage… tout ça dans une ambiance de travail détendue.
On commence le chantier lundi 15 aout.
Au plaisir de vous rencontrer !
Adrien, Luce & Robinson

Luce C. sur son chantier La Cabane du Céou

Adh

Trop dur le chantier avec la canicule, on en profite pour faire un chantier... ombrière !
Une toile de yourte, quelque bambous cueillis près de la rivière, et quelques bouts de ficelles, et c'est déjà opérationnel pour célébrer la saison des moissons... à l'ombre !

Luce C. sur son chantier La Cabane du Céou

Adh

Bureau-Cabane sur pilotis : On avance lentement, mais on avance bien !
J'adore cette technique pour faire des plateformes : quelques points de fondations superficielles avec des trous remplis d'un peu de sable, des jolis plots en béton fabriqués maison dans des seaux de maçons, un solivage...
Afficher la suite Bureau-Cabane sur pilotis : On avance lentement, mais on avance bien !
J'adore cette technique pour faire des plateformes : quelques points de fondations superficielles avec des trous remplis d'un peu de sable, des jolis plots en béton fabriqués maison dans des seaux de maçons, un solivage sur lequel on pose des palettes de récupération. Ça fonctionne super ! Et puis montage de la cabane, isolation du sol en liège, isolation de la toiture, bac acier, et le tour est joué :)
Enfin, rien n'aurait été possible dans le travail acharné de ÉLODIE, PATRICK, JOËL et THOMAS !!!!
>> Et au mois d'août on refait la même tout près de notre maison, pour pouvoir passer l'hiver au chaud... venez donc nous rencontrer et participer à ce petit chantier !
Suppression d'un message
Souhaitez-vous vraiment supprimer ce message ?

Description

LE PROJET
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Notre volonté est de trouver les moyens d’habiter sur la terre de manière respectueuse : pour nous même, pour la société, pour les autres formes de vie et l’environnement. Nous envisageons ce lieu comme un lieu-refuge, dans lequel chacune de ces entités peut se ressourcer, de détendre, trouver ainsi de la clarté et de la disponibilité dans sa vie et pour l’offrir à l’autre.

a) Refuge pour soi
Nous sommes dans une démarche de vie inspirée du village des pruniers ou de la communauté de l’arche. Nous faisons attention à rester en contact avec la vie présente, ici et maintenant, dans notre corps, nos émotions, nos pensées, et essayons d’être à l’écoute de ce qui se passe en nous à chaque moment.
Nous développons notre conscience des souffrances provoquées par nos actes, nos paroles ou nos pensées, afin de trouver les moyens justes de vivre, en portant notamment attention à :
Protéger la vie des autres, lutter contre l’injustice sociale, respect de l’intégrité et de la sécurité sexuelle, écoute bienveillante / parole aimante, nourriture saine du corps et de l’esprit.

Ainsi, dans cet espace de vie, nous expérimentons des outils concrets d’action : végétarisme, communication non-violente, partage des surplus, conscience et respect des attentes de l’autre, aux consommations toxiques, gestion de la colère…

IMPORTANT : Les principaux espaces sont donc Sans Alcool, Ni Tabac, Ni Viande !

b) Refuge pour la société
Nous souhaitons dans ce lieu, au fur et à mesure que se solidifie notre ancrage, permettre son ouverture à la société et participer à sa transformation, à travers spécifiquement :
• L’accueil d’autres habitants, d’âges différents, pour en faire un lieu de vie inter-générationnel ;
• L’accueil d’un sangha, un groupe de pratique et d’étude de la pleine conscience.
• L’accueil de personnes de passage ayant besoin d’un refuge : victimes de l’immigration, personnes en difficultés, jeunes en quêtes de sens…
Nous estimons que notre capacité à nous ressourcer en nous-même équivaut à notre capacité à nous ouvrir aux souffrances extérieures. Aussi, notre volonté est d’aller dans ces deux directions, car il nous semble que seuls des personnes heureuses peuvent changer le monde !

c) Refuge pour le vivant
Nous avons conscience que la terre est notre maison, et que notre survie est indissociable de la survie des autres espèces animales et végétales, ainsi que de l’absence de pollutions de l’eau, l’air, la terre. Nous souhaitons donc mettre tout en œuvre pour intégrer cette compréhension dans notre vie quotidienne. Cela se traduit notamment par :
• Une absence de certains matériaux (plastiques, produits phyto…) nocifs lors de leur fabrication, leur utilisation ou leur décomposition ;
• Une diminution de notre matériel électronique, en utilisant des outils manuels, réparables, et sans batterie ;
• La création d’un lieu-refuge pour des espèces animales, notamment rescapés de l’élevage, ou offrir un gîte à des espèces sauvages délogées par nos pratiques agricoles ;
• Le soutien à la biodiversité végétale, par la conservation et reproduction de variétés endémiques, la conservation et transmission de graines.


LE CHANTIER
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Vous vous demandez à quoi ressemble un projet d'achat et de rénovation d'une maisonnette, lorsque l'on a très peu d'argent, une vie de famille, et des rêves d'écologie, d'autonomie énergétique et de joie de vivre ? Peut-être que ce chantier pourrait vous intéresser !

Voici 4 points qui définissent ce chantier :
- Rénovation écologique et autonomie énergétique
- Cadre naturel agréable (prairie, rivière, campement dans les arbres)
- Mode de vie engagé (pleine conscience, sobriété heureuse)
- Partage de connaissance et de sourires (musique, dessin, cuisine, architecture…,)

Si cette première introduction fait écho avec votre propre recherche, vous trouverez dessous plus d'explications.
Merci pour votre lecture et bel été à vous !!
Adrien, Luce et Robinson

"Il n'y a pas de chantier vers le bonheur, le bonheur c'est le chantier"

- - -

>> Rénovation écologique et autonomie énergétique
Notre approche de l'écologie est globale. Le lieu n'est pas branché au réseau électrique, mais nous souhaitons maintenant vivre sans batteries. L'eau sera bientôt issue d'un forage, les toilettes sont sèches. Nous ne souhaitons plus de gaz pour la cuisine ou pour l'eau chaude sanitaire, nous souhaitons mettre en place une cuisinière bois-bouilleur et utiliser le soleil. Pendant le chantier, pas de groupe électrogène, mais des outils qui fonctionnent à l'aide de panneaux solaires.
Nous faisons de notre mieux pour n'utiliser que des techniques simples et des matériaux artisanaux.

>> Cadre naturel agréable
Le projet se trouve dans le Lot, un département "très nature, très patrimoine", en Bouriane, territoire de bois et de collines creusées par de petites rivières, parsemé de villages en pierres. Gourdon se trouve à 8 minutes et on y trouve de tout.
La maisonnette est dans un hameau sur une parcelle d'un hectare, composé de 6000m² de prairie et 4000m² de bois. La rivière Céou se trouve à 200m. Nous sommes tous en camping sous les bois. Des toilettes sèches sont à disposition. L'eau chaude pour la douche est chauffée sur le feu ou au soleil. Nous adorons faire la cuisine, il y a un four à pizza et des bilics pour faire des galettes de sarrasin, on devrait se régaler.

>> Mode de vie engagé
Au-delà d'un simple projet d'habitat, nous souhaitons intégrer dans ce projet une éthique, un engagement pour nous-même, pour la société et pour la nature.
- Respect du bien-être animal, qui passe par une attention portée à ce que l'on consomme, en faisant de ce lieu un espace végétarien,
- Respect de la conscience individuelle et collective, en faisant de ce lieu un espace sans drogue ni alcool et tourné vers l'instant présent (fumeurs : parking à disposition).
- Respect de soi et de l'autre, en utilisant une communication bienveillante (écoute active, parole aimante), des pensées et une attitude respectueuses.

>> Partage de connaissance et de sourires
Nous avons sur place des instruments de musique (accordéon, guitare, ukulélé, tuba, petites percussions, voix, ...), quelques connaissances en dessin et aquarelle. Adrien est architecte et pourra vous aiguiller sur votre propre projet d'installation. Nous ferons des ateliers cuisine (tagliatelles, pizza, galettes, pestos, limonade de sureau, kombucha, ...), et nous espérons échanger avec les participants et apprendre plein de choses !

Photos (54)

Témoignages

Professionnels

Il n'y a pas encore de professionnel engagé sur ce projet