#NOUVEAU => inscrit toi au groupement d'achat et d'entraide en écoconstruction <=

 

Accueil de bénévoles sur le chantier. Photo : Laurent J.

Témoignage d'auto-constructeur / Laurent

APPROCHE-Paille

Orléans, Loiret


Voici un témoignage recueilli pendant l'été 2019 auprès de Laurent, auto-constructeur membre du réseau Twiza.


Comment est née l’idée de l’autoconstruction ?

Cela s’est fait progressivement. Au début Laurent pensait faire construire, mais en approfondissant le sujet il s’est plutôt orienté vers l’autoconstruction. Ce choix c’est aussi fait dans l’optique d’une reconversion professionnelle dans le secteur de l’écoconstruction : la pratique, rien de tel pour se former !



Quelles étaient les motivations vis-à-vis de l’autoconstruction, les attentes ?


Sa motivation de départ était principalement économique : il préférait prendre le temps de faire lui-même plutôt que de rembourser un emprunt sur 25 ans pour pouvoir faire construire.


L’autre motivation fût l’envie d’être dans une démarche de partage et de transmission des savoirs, notamment à travers les chantiers participatifs, très courants en autoconstruction.

Initialement il envisageait un projet d’autoconstruction en ossature bois isolée en laine de bois, car un ami à lui avait une bonne expérience dans ce domaine.


Finalement, après un peu de temps passé à se documenter et à échanger sur le sujet avec les communautés d’autoconstructeurs, son choix s’est porté sur l’ossature bois isolée en bottes de paille. Voici les arguments qui l’ont convaincu de choisir la paille : elle est présente en abondance dans sa région, son bilan carbone est imbattable même par les autres isolants biosourcés et surtout elle est très adaptée aux chantiers participatifs.




Mais alors, pourquoi la technique du GREB plutôt qu’une autre ?

Vous l’avez compris, Laurent n’est pas du genre à se lancer sur un coup de tête. Il a aidé de nombreux amis sur leur chantier, dont l’un en structure bois poteaux-poutre et isolation paille : « Je me suis vite aperçu que ce n’était pas si facile que ça ». Il continua alors à se renseigner, jusqu’au jour où il passa 3 jours sur un chantier participatif utilisant la technique du GREB, au nord d’Orléans. Il découvrit alors une technique qui lui correspondait : très simple à mettre en œuvre, adaptée à l’autoconstruction.


Mais étant plutôt cartésien, il ne se laissa pas séduire juste par un beau chantier. Il se mit en quête d’habitations réalisées avec la technique du GREB pour recueillir des retours d’expériences sur le ressenti des occupants, qui finirent de le convaincre en exposant la qualité de leur cadre de vie : « Pour moi et ma famille, la qualité de l'air intérieur est une chose très importante. La technique GREB permet cette qualité, notamment grâce à une bonne régulation de l'hygrométrie.» (ndlr : quelque soit la technique utilisée, elle ne se substitue pas à l'utilisation d'un bon système de ventilation).



Aujourd’hui, où en est le projet ?

Le chantier bas son plein et avance à bon rythme. A l’heure où ce témoignage est recueilli, début août 2019, les premiers rangs de paille sont en train d'être posés.


Lien vers le chantier Twiza de Laurent : https://fr.twiza.org/member/36897/laurent-j.


Témoignage recueilli par l'association APPROCHE Paille : http://approchepaille.fr/