Planification d'un chantier

Anaïs S.

Glux-en-Glenne, Nièvre (58)

Ca y est je démarre enfin un projet en chantier participatif ^^.


Fier de soi et comme la plupart d'entre vous, on s'imagine les taches à réaliser, vaguement l'ordre dans lequel elles vont se dérouler (la structure porteuse avant le placo quand même), et on estime une date de début en espérant que la date de fin tienne la route.


Pour ma part, avant de me lancer réellement dans les travaux, j'ai décidé de mettre au propre un vrai planning, plus communément appeler le diagramme de Gantt.


  1. I. Élaboration d'un planning


Pour élaborer mon planning voilà les étapes que j'ai suivi. 


  1. 1. Lister les phases


Pour ma part, il y aura 4 phases importantes dans mon chantier qui peut regrouper des sous phases. 

Par exemple (pour faire plus général) sur une construction neuve, il peut y avoir en tâches principales :

  • Fondations 
  • Structure porteuse 
  • Mise hors d'eau 
  • Mise hors d'air
  • Finition ou aménagement intérieur 
  • Aménagement extérieur 
  • … 

Dans ces phases, on peut mettre des sous phases, je m'explique dans Fondations on peut retrouver : le terrassement, les fondations, la dalle… 

Ou encore dans finitions intérieurs, on peut retrouver : plomberie, électricité, doublage, carrelage… 


  1. 2. Lister les sous phases et les taches par phase principale.


Même si on en oublie, il faut essayer une fois qu'on a fixé les phases principales de détailler cette liste en écrivant les points à faire pour que la tache soit validée. 


Je reprend l'exemple des fondations. 

En sous phases, je propose terrassement, pieux,soubassement et dalle bois. 


Pour approfondir dans ces sous phases voilà ce que je mettrais. 

Terrassement :

  • Délimitation de la zone d'intervention 
  • Délimitation de la zone de stockage de terre. 
  • Faire le terrassement 
  • Préparer l'implantation des pieux

pieux :

  • Vérification de l'implantation. 
  • Creuser les trous ou faire coffrage
  • Préparer le fond de coffrage 
  • Mettre le ferraillage 
  • Couler le béton 
  • Attendre séchage
  • Protéger le ferraillage en attente 

Soubassement :

  • Monter les parpaing 
  • Mettre le ferraillage dans les angle et renfort. 

dalle bois :

  • Bande d'arase 
  • Éléments bois porteur 
  • Éléments bois secondaire 
  • Planche de fond 
  • Isolation 
  • Dalle OSB


Une fois la liste fini, il ne faut pas hésiter à la relire et rajouter les oublis. 

Exemple : dans cette liste j'ai omis de mettre toutes les attentes de plomberie et d'électricité, voir même le système d'épuration… 


  1. 3. Marquer les priorités et l'ordre


C'est la tâche la plus simple car en général on fait la liste dans l'ordre des choses à effectuer mais quand on rajoute nos oublis, il se peut que l'ordre change un peu. 


  1. 4. Estimer un temps de la tache suivant le nombre d'intervenant.


A chaque tâche, il faut estimer une durée et un nombre d'intervenant. 

Une tâche effectuée à deux sera logiquement deux fois moins longue que de la faire seule. 


C'est un peu dur à estimer des durées quand on a jamais fait la tâche mais faire des supposition permet aussi de visualiser comment on va faire donc si cela va prendre plus ou moins de temps. 


  1. 5. Mettre au propre


Une fois le brouillon fini, il existe divers planning gratuit sur internet : grantt project, feuilles Excel… 


De mettre au propre va permettre de créer une cohésion des tâches et voir le schéma critique par rapport aux tâches importantes. 


Cela permet aussi d'avoir une date approximativement de la fin du chantier, on peut la réduire en jouant sur les tâches suivant la durée qu'on a peut-être surestimé ou en ajoutant des intervenants pour réduire le temps. 


Néanmoins le fait de l'avoir au propre permet surtout de suivre son chantier et de valider les tâches finies et de voir réellement le temps passé sur chaque tâche et le nombre d'intervenant. 


Le fait de modifier une tâche permet de repositionner les autres qui suivent et de redéfinir une date de fin. 


Cela permet aussi de définir les dates de livraison si on doit commander des éléments avant la mise en œuvre de la tâche. 


  1. II. Origine et utilisation du diagramme de Gantt


Dans les 1890, un premier diagramme Gantt fut élaboré par l'ingénieur polonais Karol Adamiecki lors de ses recherches en techniques de gestion et de planification.


Quinze ans plus tard, l'américain Henry Gantt, ingénieur et consultant en management réalise la version adoptée par les pays occidentaux. 

D'où le diagramme de Gantt.


Au démarrage, sans les nouvelles technologies, faire un diagramme de Gantt était laborieux car chaque modification était manuelle. Il était peu utilisé. 


Grâce à l'informatique et les logiciels de management, le diagramme de Gantt a gagné en simplicité. 


Aujourd'hui, la plupart des diagrammes de Gantt servent à modéliser les tâches nécessaires à la réalisation d'un projet et à en assurer le suivi. Ce qui fait l'intérêt de ces diagrammes est qu'il est possible d'y représenter les liens entre les tâches, le degré d'accomplissement de chaque tâche à tout moment, les ressources impliquées et ainsi de suite.