Toit monopente avec des poutres en I sur GREB (retour d'expérience)

Je fais un article pour partager avec tout le monde notre retour d'expérience.

Nous ne sommes pas des professionnels donc ce contenu est informatif et ne saurait engager notre responsabilité sous aucune forme.


Ceci dit... il nous semble important de partager car nous aurions aimé trouver ce genre de contenu avant de nous lancer.


C'est un premier jet, et comme sur mon article précédent, je reviendrais dessus si je peux l'améliorer.


Pourquoi un toit monopente sur notre double ossature bois avec remplissage en botte de paille (GREB) ?

1/ Nous ne voulions pas de poteau à l'intérieur de notre maison

2/ Nous voulions avoir des plafonds en rampant (qui suivent la pente du toit) pour avoir une impression d'ouverture vers les baies vitrées avec une impression finale de vivre "dedans - dehors"

3/ Nous voulons récupérer l'eau de pluie et il nous a semblé plus facile d'avoir une seule pente.


mais... si c'était à refaire, nous étudierions une toiture décentrée avec une pente au SUD de 60° qui accueillerait nos panneaux solaires (sans récupération d'eau) et l'autre pente au NORD qui récupérerait l'eau de pluie car ici, en Bretagne (1100mm/an) ça serait suffisant pour notre consommation annuelle avec des marges de sécurité pour les sécheresses à venir...



Pourquoi des poutres en I ?

1/ Beaucoup moins de ponts thermiques

2/ 40 cm de hauteur qui peuvent contenir l'isolation (ouate de cellulose soufflée)

3/ la légèreté relative des poutres soit 60kg pour 8,60 m environ.


Nous avons pris les poutres STEICO JOIST 400x90(x39) et nous les avons posées avec un entraxe de 61.05cm.


Le complexe de toiture

Le complexe de toiture est composé chez nous du bas vers le haut


1/ une plaque de BA13

2/ sur chevron de 45mm

3/ eux même sur des chevrons de 45mm perpendiculaires aux premiers.

4/ ces derniers chevrons fixes et tendent le pare-vapeurs armé (agrafes et pastilles) qui maintien la ouate de cellulose

5/ ouate de cellulose soufflée à 50kg/M3 entre les poutres en I. Soit 40cm de ouate.

6/ Fibertech RWH rainuré languette pour fermer le dessus des poutres et les bouts verticaux des poutres (contreventement)

7/ pare pluie agrafé et pastillé

8/ contre liteau

9/ liteau de 60x80 (DTU)

10/ Tôle type BACACIER (ventilée et avec tissu anti condensation)


C'est une toiture froide donc ventilée. Elle est légère par rapport à une toiture type ardoise par exemple.


Comment poser des poutres en I sur l'ossature GREB ?


Nous avons trouvé un process qui nous permet de monter nos poutres sans nous faire mal où nous épuiser. Merci aux uns et aux autres pour leurs conseils.


1/ Après avoir taillé les sabots de renforts d'âme de nos poutres en I, aux extrémités et pour chaque appui. (Attention, nous avons pris un risque en utilisant les chutes des poutres en I. Cette décision a été prise dans un contexte particulier)





2/ nous utilisons un palan pour monter l'extrémité de la poutre sur l'ossature NORD (sangle à cliquet au bout). Le palan est fixée sur potence fabriquée maison en bois avec renfort à 45°. Cette potence est amovible.





3/ puis un treuil (accroche amovible) de 20m qui tracte depuis l'ossature SUD la poutre en l'accrochant avec un sangle à son extrêmité.
4/ il faut juste éviter le basculement de la poutre
5/ ensuite on fixe avec des équerres renforcées (4 par sabot de poutre) sur les lisses hautes. Chaque équerre est fixée avec 10 vis SIMPSON CSA 5x50. Soit 3600 vis pour nous avec un mur de refend. L'embout de vis est un torx T20. 

évidemment le vrai problème reste le calepinage entre les poutres et les plaques de fibertech posées aux dessus ;) mais c'est une autre histoire !


NB: Casquez vous ! et évitez de rester sous les poutres...


Romuald.


notre projet et les photos sont ici

https://fr.twiza.org/autoconstruction-de-2-maisons-autonomes-en-greb.,zs3710,11.html?