Portes ouvertes partout en France jusqu'au 20 juin Voir ici

Pin sylvestre

Info bois n°13 : Les résineux

Racine Bois

Labourgade, Tarn-et-Garonne (82)

Dans cette article, nous allons nous intéressez aux résineux qu'on trouve dans la construction et répondre à la question quel résineux pour quel usage ?


Pour rappel, l'article caractéristique du bois évoque la classification des résineux.



1. Définition du résineux

Apparus sur Terre, il y a 300 millions d'années, les résineux s'adaptent à quasi toutes les conditions climatiques, ils peuvent mesurer jusqu'à 100 mètres de hauteur et ont la plus grande durée de vie.

Un résineux est un bois qui sécrète de la résine, on les appel aussi des conifères car le fruit du résineux est nommé cône.

On les différencie avec leur feuilles longues et fines nommées épines et les cônes.


Il existe 650 espèces de conifères : sapin, épicéa, pin, pitchpin, douglas, mélèze, if, thuyas, cèdres, cyprès, araucaria, genévrier, séquoias...


Pour la suite, nous allons nous intéresser aux principaux résineux qui sont utilisés couramment en France dans la construction : le sapin, l'épicéa, le pin maritime, le pin sylvestre, le douglas et le mélèze.



2. Croissance des résineux

Les résineux grandissent vite mais suivant leurs espèces, ils n'ont pas la même hauteur et durée de vie.



3. Exploitation des résineux

Lors de l'abatage, on classe les bois dans deux catégories  :


  • Bois d'industrie (bois de petits diamètres souvent inférieur à 20 cm qui ne sont pas débités) : l'utilisation est pour le bois de feu, le bois ronds (poteaux EDF et téléphone, piquet de vigne, de clôture…) et le bois de trituration (bois déchiqueté et/ou broyé pour panneaux de particules, granules bois…)


  • Bois d'œuvre (bois d'un diamètre supérieur à 20 cm qui sont débités) : la transformation se fait par sciage (bois charpente, planches à palettes, coffrage, plots et avivés pour menuisiers…), par déroulage (feuille de placage pour contreplaqué, caisse, cageots, boite à fromage…), par tranchage (feuille de placage pour coller sur panneaux de particules), et par fendage (fabrication de merrains et de bardeaux)


Un résineux est abattue entre 40 et 50 ans, car il faut savoir que même si sa croissance est rapide, elle va en diminuant vers l'âge de 45 ans.



Afin de visualiser le fonctionnement d'une exploitation forestière, voilà un schéma qui représente une exploitation de pin maritimes.


Une fois les résineux abattues, leurs grumes* sont mesurés, classés, puis amenés par un grumier dans une scierie.


*grume : écorce présente sur un morceau de bois coupé, dans le langage des forestiers c'est les bois coupé couvert de son écorce.



4. Fiches techniques:


Dans ces fiches techniques, il y aura la description du bois, les ressources, les propriétés et leur usage en construction.


4.1 _ Sapin


Le sapin est originaire des régions tempérées de l'hémisphère nord, il est dit "non durable" car il offre peu de résistance naturelle. Il est indispensable de traiter les bois de structure.

C'est la première essence résineuse française en volume, il ne faut pas le confondre avec le sapin du Nord.

Il a moins de résine que dans l'épicéa, et présente une absence de canaux résinifères.

Ces cernes sont très visibles et forment un veinage marqué.


Sa fiche technique :


4.2 _ Epicéa


L'épicéa est originaire des régions tempérées de l'hémisphère nord, il est dit "non durable" car il offre peu de résistance naturelle. Il est indispensable de traiter les bois de structure.

C'est le résineux le plus planté en France et il est utilisé, en plus de la construction, en lutherie et pour fabriquer du papier.

Il a des présences de canaux résinifères et de petits nœuds.

Ces cernes sont apparents mais pas trop marqués.


Sa fiche technique :


4.3 _ Pin maritime


Ce sont des résineux à feuilles en aiguilles groupées en faisceaux par 2, 3 ou 5.

Le pin maritime est aussi appelé "pin des Landes" car souvent issu des Landes de Gascogne.

Il est généralement droit.



Sa fiche technique :



4.4 _ Pin sylvestre


Ce sont des résineux à feuilles en aiguilles groupées en faisceaux par 2, 3 ou 5.

Le pin sylvestre est une essence des régions froides et il est aussi nommé "sapin rouge du Nord" quand il provient des pays scandinaves et de Russie.


Sa fiche technique :



4.5 _ Douglas


Le douglas ou pin d'Oregon, est originaire de la côte ouest des Etats-Unis, il fut introduit en Europe, à fin d'exploitation, début du 20e siècle par David Douglas.

Il a été introduit en France, pour reboiser le massif central, le morvan, les vosges et la bretagne.

Sa croissance est plus rapide en France que dans son habitat d'origine.

Il présente de grosses poches de résine.


Sa fiche technique :



4.6 _ Mélèze


Le mélèze est une essence durable réputée pour sa résistance à l'attaque des champignons et aux intempéries.

Il ne faut pas le confondre avec le mélèze de Sibérie.

Attention au collage à cause de sa résine.



Sa fiche technique :