Congé estival de l'équipe du 2 au 11 aout 2024 

!! Pas de modération des chantiers possible !!

Julien G. sur son chantier Rénovation et permaculture

Adh

Quelle journée mes amis ! Préparer, sécuriser, lever, assurer, démonter, recommencer, jusqu'au cinquième et dernier positionnement de palan, et le levage final ! L'objectif est atteint, sans bobo, en sécurité ... mais un peu fatigués tout de même :)

C'est incroyable la confiance qu'on...
Afficher la suite Quelle journée mes amis ! Préparer, sécuriser, lever, assurer, démonter, recommencer, jusqu'au cinquième et dernier positionnement de palan, et le levage final ! L'objectif est atteint, sans bobo, en sécurité ... mais un peu fatigués tout de même :)

C'est incroyable la confiance qu'on peut engranger quand on réussit des choses pareilles ! Un linteau de 300kg à l'étage posé au poil, je suis super fier :)
Doh D. Wahooo très impressionnant Julien ! Merci pour le partage????????
Jérôme S. Super ! Bravo ! Comment avez-vous fait pour le pousser au dessus des jambages avec le palan ?
Julien G. sur la troisieme photo tu peux voir qu'on a monté une structure en plus avec deux madriers pour reposer le linteau et le pousser jusqu'au-dessus des jambages, et aussi bien le centrer. On a badigeonné ces deux pieces de bois d'huile végétale pour que ça glisse bien
Jérôme S. Ah cool, merci pour l'astuce, je pensais faire comme ça mais je ne voyais pas vraiment la mise en œuvre.
Jérôme S. Et comment tiennent les étais pour ces 2 morceaux de bois ?
Julien G. très bonne question : on a sacrifié des planches en 4/20 dans lesquelles on a fait deux encoches sur un bord , pour enquiller la planche sur deux poteaux d'échafaudage. Puis deux autres encoches sur l'autre bord pour y insérer ces étais (à mi hauteur) Pareil de chaque côté. Les étais sont...Afficher la suite très bonne question : on a sacrifié des planches en 4/20 dans lesquelles on a fait deux encoches sur un bord , pour enquiller la planche sur deux poteaux d'échafaudage. Puis deux autres encoches sur l'autre bord pour y insérer ces étais (à mi hauteur) Pareil de chaque côté. Les étais sont vissés à la base sur des madriers. Les étais qui sont sur l'échafaudage sont en plus sanglés. Ca peut pas bouger.
Julien G. tu vois tout ça sur la photo 2
Julien G. la difficulté c'est de bien préparer son coup en amont. Les étais doivent etre réglés de façon a ce que tes madriers soit juste au dessus (1, 2cm) du jambage, et à avoir de la marge au dévissage de l'étai pour pouvoir le baisser. Sauf qu'on avait tellement encombré le chantier avec les...Afficher la suite la difficulté c'est de bien préparer son coup en amont. Les étais doivent etre réglés de façon a ce que tes madriers soit juste au dessus (1, 2cm) du jambage, et à avoir de la marge au dévissage de l'étai pour pouvoir le baisser. Sauf qu'on avait tellement encombré le chantier avec les étais et l'échaf qu'on avait du mal à bien se caler, à faire passer les madriers etc... Ca a pris du temps surtout à cause de ça : contourner l'encombrement dû aux organes de sécurité. C'est l'étage qui fait la complexité. En rez de chaussée ça aurait été fait dans la matinée tranquille, au lieu de ça on a pris la journée.
Jérôme S. oui j'imagine que le fait de faire ça à l'étage triple la difficulté ! en tout cas bravo, vous l'avez fait !
Voir plus de réponses 1/7
Suppression d'un message
Souhaitez-vous vraiment supprimer ce message ?