Tour de Gaule

Publié par Pauline Puerta le

Tour de gaule de l'écoconstruction en camion

La construction écologique, c’est quoi exactement ?

Entre course à la performance énergétique et frugalité constructive, comment la comprendre ?

Après huit mois d’expériences diverses, chantiers participatifs, stages professionnels, rencontres, visites, nous pouvons développer plusieurs facettes sur le sujet. Il en ressort la volonté affirmée de construire ou de rénover des lieux d’une manière plus éthique vis-à-vis du vivant, en ayant une vision
holistique des sites d’implantation : analyse de terrain, mode de vie, énergies utilisées avant-pendant-après, autonomies diverses, alimentation, origine des matériaux …

« A chaque projet, son équilibre et sa logique par rapport à son impact environnemental et la dimension des possibles.»

Mais ces engagements au départ vertueux donnent parfois des incohérences en termes de construction, de même que les idées extrêmes de frugalité absolue ne permettent pas de réaliser des projets à grande échelle. A chaque projet, son équilibre et sa logique par rapport à son impact environnemental et la dimension des possibles.

Regard sur l’écoconstruction

Entre performance énergétique et frugalité constructive.






8 mois de chantiers participatifs

Du bénévolat sur chantiers à l’engagement professionnel.

Pauline et Quentin, explorateurs de l’éco-construction. Pauline est une professionnelle du réseau Twiza, architecte d’intérieure, pour en savoir plus consulte sa page pro Twiza.

Chantiers Twiza et autres projets

Découvrez tous ces projets en détails et en images ici !


Pauline Puerta

Au départ, nous partions un peu à l’aveugle, guidés par les annonces d’auto-constructeurs sur le site Twiza. Quentin venait d’obtenir son diplôme en OPEC (Ouvrier Professionnel en Eco-construction) mais cette fraîche qualification, bien que passionnante lui avait dépeins un tableau tous azimuts qui le laisser perplexe sur la suite de son avenir professionnel. L’envie d’approfondir certaines problématiques et de savoir quel métier lui siérait réellement restait un immense champ des possibles. Quand à moi, Pauline, architecte d’intérieur, je continuais mon bout de chemin paisible dans l’aménagement d’espaces tertiaires, depuis 5 ans mais les sujets auxquels Quentin avaient accès me charmaient doucement, de loin. Ces prémices lançaient également l’envie d’avoir un impact, même à petite échelle, en tant que designer, créateur d’espaces dans le monde actuel. En 2019, entre une rentrée en formation pour l’un et le lancement dans l’entrepreneuriat pour l’autre, nous décidons de nous débarrasser de notre location en ville pour acheter un camion à aménager nous-mêmes. C’est le début d’une vie nomade jusqu’alors inconnue pour les deux citadins que nous étions depuis 10 ans. Jusqu’au mois de mai 2020, le camion nous fera vadrouiller au sein d’un périmètre déjà plus ou moins connu, de la Haute-Garonne, en Ariège, en passant par le Tarn et l’Aude. Nous combinons formation, projets de clients et travaux sur le camion durant l’année 2019. Puis, en mai 2020, c’est le grand départ pour le Tour de France et l’apprentissage de techniques éco-construites et éco-conçues. Nous mettons en pratique désormais les savoir-faire sur lesquels nous nous sommes formés en tant que couvreur-chaumier pour Quentin et en conception d’habitat écologique pour moi.

Renforce ton engagement dans la promotion de l'habitat sain et du participatif : deviens membre actif·ve(En savoir plus)
+