Isolation extérieure en balle de riz

Second oeuvre > Isolation

#REF000278  -  Prunières, Hautes-Alpes (05)  -  2018

A la demande d'un autoconstructeur, je suis intervenu en soutien pour une isolation extérieure.Je n'étais la que comme "manœuvre", la maîtrise d'oeuvre étant assuré par le client.

En fait, c'est surtout le matériau qui m'a attiré, et sa mise en oeuvre: la balle de riz!

Pour ce qui est des calculs thermiques , l'étude avait été faite auparavant par un ecoconstructeur pro de maison en paille, le chantier du client avait les caractéristiques suivantes:

   Maison en pierre meulière typique des hautes alpes

   Isolation d'une épaisseur de 20 cms en moyenne + le panneau de laine de bois + enduits chaux 3 couches

   Panneaux Ungatherm à enduire fixés par vis sur ossature 160 X 45 en abouté collé (sapin ?)

  Un bas de mur en polystyrène graphité pour arrêter les remontée capillaires 

Les panneaux de laine de bois sont fixés par des vis a rondelles très larges, directement sur les montants réglés par équerre.

Une fois un certain nombre de rangées de panneaux fixées, nous déversons la balle de riz, dans une gouttière d'un big bag porté par une grue.

Nous devons fréquemment tasser la balle et la vibrer pour avoir une densité adéquate.

Conclusion: la démarche est intéressante, d'un point de vue écologique et économique (faible coût, déchet agricole etc etc...) cependant je vois plusieurs objections à l'utilisation de ce matériau:

La mise en oeuvre par le client me semble inadéquate, en effet vouloir monter un grand nombre de rangée de panneau, complique la tache remplissage tassage.(1 au maximum me semble judicieux)

La technique de commencer du bas est très compliquée également pour obtenir une planéité des joints, même si le bouvetage limite les fuites.A mon avis pratiquer comme pour la pose de carrelage en commençant sur une ligne de référence.

De plus la qualité de l'ossature , la nature du bois l'utilisation de bois de recup en sapin me semble dangereuse, je préconiserai dans ce cas du Douglas.

L'utilisation d'appuis intermédiaires serait préférable à la place des équerres.

Avec  de nombreux défauts de planéité , l'enduisage peut devenir compliqué,car les bouvetages sont difficiles a aligner et cela crée une surface gondolée


Pour ce qui est des performances du matériau, je ferai les réserves suivantes: matériau sujet a fort tassement (peut être le vibrer avec aiguille a béton).

Sensibilité aux rongeurs, de nombreux mulots avaient niché dans les ballots, de plus contrairement a la paille le milieu est "accueillant", le polystyrène comme la laine de bois ne peuvent pas prévenir les intrusions .

Un béton chanvre chaux avec une jonction grillagée me semblerait plus judicieuse a la place du polystyrène.

 Belle expérience tout de même, la performance énergetique sera bonne  à mon avis(isolation, pas de ponts thermiques, inertie par les murs intérieurs)alors si vous êtes tentés par la balle de riz je suis a votre disposition pour tout renseignement


Cette référence est proposée par :

Alpes Eco Rénovation

Eco Artisan Membre de la SCOP Petra Patrimonia

Saint-Apollinaire, Hautes-Alpes (05)

Découvrez les autres références de ce professionnel

Mur  brique de terre crue derrière un poêle à bois

Mur  brique de terre crue derrière un poêle à bois

Saint-Apollinaire, Hautes-Alpes (05)  -  2018
Une crédence en orme de Touraine

Une crédence en orme de Touraine

Saint-Apollinaire, Hautes-Alpes (05)  -  2017
Des servantes pour mes chantiers

Des servantes pour mes chantiers

Embrun, Hautes-Alpes (05)  -  2018