Restaurer les douves du château de Placard
S'abonnerContacter l'hôte

Contacter l'hôte

Tu te lances ? Bravo, c’est une expérience inoubliable qui t'attend !

Il te faut d'abord rejoindre le réseau car c’est ce qui lui permet d’exister. Les coordonnées de l’hôte sont réservées aux membres.

Rejoins-nous !
Tu te demandes peut-être pourquoi payer pour Twiza ? Voici notre réponse.

M'engager sur ce chantier

Votre demande de participation a bien été envoyée ! Vous recevrez la réponse de l'organisateur par mail.

Du *  au * 
En cliquant sur "Je m'engage sur ce chantier", j’accepte la charte des chantiers participatifs

Actualités (13)

Quentin D. sur son chantier Restaurer les douves du château de...

Le pont est désormais fini. Maxime et Amélia ont calculé le nombre de solives nécessaires pour le passage d’un véhicule, et effectué le placement des poutres sur les deux berges. Nous avons coulé du béton pour maintenir en place les solives et les protéger de l’humidité de la terre....Afficher la suite Le pont est désormais fini. Maxime et Amélia ont calculé le nombre de solives nécessaires pour le passage d’un véhicule, et effectué le placement des poutres sur les deux berges. Nous avons coulé du béton pour maintenir en place les solives et les protéger de l’humidité de la terre. Elles ont été traité à l’huile de lin. Puis les planches de Sequoia ont été clouées et, sur la bonne idée de Maxime et Amélia, nous avons disposé une arche au milieu du pont qui permet d’encadrer le passage au-dessus des douves en eau.
M.M
Maxime M. Bien joué, tu as finalement terminé ce pont avec la pose de toutes les planches et de l'arche !
M.M
Maxime M. C'est le résultat de plusieurs discussions à trois et aussi des moyens mis à disposition ! ????
A.B
Amélia B. Chouette !
Même si "calculé" est un bien grand mot :)

Quentin D. sur son chantier Restaurer les douves du château de...

Le chantier a repris avec Maxime et Amélia, deux jeunes en fin d’études de génie civil engagés dans un Tour de France. Les fossés étant encore humides, la mise au jour de la canalisation du XVIIIème siècle se fera plus tard et nous nous sommes concentrés sur la construction d’un pont...Afficher la suite Le chantier a repris avec Maxime et Amélia, deux jeunes en fin d’études de génie civil engagés dans un Tour de France. Les fossés étant encore humides, la mise au jour de la canalisation du XVIIIème siècle se fera plus tard et nous nous sommes concentrés sur la construction d’un pont en bois qui viendra achever la réunion des deux bassins commencée en septembre dernier avec Robin. Le soleil était au rendez-vous !

Quentin D. sur son chantier Restaurer les douves du château de...

Un nouveau bénévole, Youssef, est venu séjourner à Placard. Nous avons coupé le bois que nous avions enlevé des bords du fossé. Youssef fait son « tour de France » à la recherche de techniques de construction durables et à la rencontre des habitants.
Suppression d'un message
Souhaitez-vous vraiment supprimer ce message ?

Description

Le château de Placard, ancienne demeure médiévale bâtie par des vassaux des Comtes de Champagne et de Brie aux XIIème et XIIIème siècles, est entouré de fossés, canaux, d'une source et d'un vivier à poissons qui ont été décrits dans le roman de Charles Sorel intitulé "la Solitude ou l'amour philosophique de Cléomède" publié au XVIIème siècle. Le château a été remanié au XVIIIème siècle par l’architecte du théâtre de Metz, Roland le Virloys, et le système hydraulique du château a été modernisé à cette occasion. Autrefois empierrés et alimentés par la source, les fossés sont traversés par un pont dormant. Le vivier à poissons est fermé par une écluse qu'il s'agit de rendre étanche à nouveau pour permettre la réintroduction de carpes koï d'agrément et de variétés locales de poissons dans le bassin, et de recréer l'écosystème de cette zone humide, située dans la vallée du Grand Morin (Marne, 51).

L'objectif est de restaurer les installations hydrauliques tout en préservant le bâti ancien, des objets ancien de dépôt seront à mettre de côté telles que pièces de monnaie, tessons de poterie... des ferronneries anciennes ont été trouvées en quantité l’année dernière.

Le chantier a commencé avec Jorge Nous avons commencé par dégager la source qui était obstruée par de la vase et elle s'est remise à couler abondamment. Nous avons débroussaillé tout autour pour mettre en valeur les pierres et décaissé le fossé où nous avons trouvé une dalle. Une petite poignée ornée du XVIIème siècle en cuivre ou en laiton à déjà été trouvée dans les déblais. Le chantier se poursuit dans la joie et la bonne humeur avec Sophie qui débarque de Château Thierry.
En avril 2021, Nadège, une jeune artiste en dessein et peinture, est venue réactiver le chantier en décorant les tuyaux d’évacuation des eaux. Le chantier s’est poursuivi pendant l’été 2021 avec Nadège et son amie Laura, Alister, et Matthieu avec qui nous avons décoré les tuyaux d’évacuation et recreusé les fossés. Une source et une canalisation ancienne ont été découvertes à cette occasion. Au début de l’hiver, un autre bénévole du réseau Twiza est venu pour aider à dégager à la cave le début de souterrain par lequel circule la canalisation. Le chantier est réouvert depuis le 1er juin 2022. Avec Robin, nous avons commencé à dégager une canalisation ancienne située au fond du fossé, faite de tubes de ciment et de joints à base de mâchefer. Nous avons aussi posé deux buses pour laisser passer les eaux de ruissellement et établir un passage au-dessus du réseau de fossés. Puis nous avons réunifié les deux anciens bassins à l’aide d’une pelleteuse pour permettre l’écoulement des eaux. L’entretien des abords des fossés s’est fait à la fin du mois d’octobre avec Youssef qui a coupé des arbustes et des végétaux.

Au début du mois de mai 2023, un jeune couple venu de l’Est de la France en fin d’études de génie civil, Maxime et Amélia, ont proposé leurs compétences en matière de pont pour en jeter un en bois à travers les berges des bassins réunifiés afin de maintenir un passage vers la prairie encadrée par le réseau hydraulique.

Le chantier est toujours ouvert à l’été 2023 pour continuer de dégager la canalisation et dégager les fossés de la boue et de la végétation.

Photos (72)

Témoignages (2)

14/05/2023
"Bienveillant et généreux !"
Nous avons passé une bonne semaine chez Quentin dans une belle chambre du château ! :)Quentin est passionné, généreux et fort de savoir ! Il y a beaucoup de choses à faire au château ! Découverte du métier d'apiculteur, des alentours, de l'histoire des lieux et plein d'autres choses :)
Lire la suiteRéduire
Participant - 7 jours - Sur ce chantier
29/11/2022
"Bienveillant,précis "
Super ambiance,énormément apris plein de chose comme faire du miel,couper du bois et visite de la ville de sezanne
Participant - 23 jours - Sur ce chantier

Professionnels

Il n'y a pas encore de professionnel engagé sur ce projet