La Maison en Chanvre

Maison en Chanvre

Histoire

Le chanvre est utilisé dans la construction en France depuis des dizaines d’années. Il existe un grand nombre de réalisation où le chanvre est utilisé comme isolant.

Mélangé à de la chaux il est ici utilisé en projection pour réaliser l’isolation et le remplissage en même temps et ce de manière très rapide.

Procédé technique

Une des utilisation du chanvre est un mélange de chaux et de chanvre qui peut être projeté permettant de réaliser ainsi le remplissage et l’isolation d’un mur. Ce mélange est alors projeté sur des plaques de fermacell agrafées sur la face intérieur de l’ossature en bois.

Elles servent de coffrage perdu pour permettre de projeter le chaux chanvre par l’extérieur. Les gaines sont fixées directement sur l’ossature avant la projection du béton de chanvre.

Le Projet

Vue d’ensemble

  • Matériaux : Bois, Chaux, Chanvre, Brique de Terre Crue
  • Technique : Maison ossature bois
  • Durée chantier : 220 jours
  • Surface habitable : 122 m2
  • Coût travaux : 150 000 euros
Dessin d'une vue d'ensemble du projet de maison en chanvre

Caractéristiques

  • Très bon isolant et régulateur d’humidité. Avec les bons équipements le remplissage des murs en chaux chanvre peut être très rapide.
  • BTC : inertie (2 tonnes /m3)
  • Panneaux solaire thermique : 4m2
  • Orientations Sud et Est
  • Phyto-épuration
  • Chaux/chanvre : 3 jours/remplissage mur + isolation – 30 cm d’épaisseur
  • VMC double flux
  • Fondation longrine plot béton.
  • Plancher sur pilotis
  • Toiture : végétalisée
  • Performances :
    • 18kWh/m².an soit 133€ chauffage/an
    • Chanvre : matériau polyvalent, Apports solaires maîtrisés, simplicité mise en oeuvre
Dessin des caractéristiques de construction du projet de maison en chanvre

Coupe transversale

Dessin en coupe transversale du projet de maison en chanvre

Le Chantier

1.Ossature en bois

Naturel et provenant des forêts françaises, le bois à l’avantage d’avoir stocké du carbone tout au long de sa pousse.

Ossature en bois de la maison en chanvre

2.Projection du mélange chaux/chanvre

La projection par l’extérieur permet de réaliser les murs d’un seul tenant et de créer par la même occasion un isolant très performant. 3 jours ont suffi pour combler l’ossature.

Projection du mélange chaux-chanvre pour combler l'ossature de la maison effectuée en 3 jours de chantier

6.Etape du remplissage terminée

On voit le grand nombre de réservations prévues pour les ouvertures. Le dessin bio climatique est pensé dès l’origine du projet.

Grâce à un dessin bio climatique pensé dès l'origine du projet, un grand nombre de réservations sont prévues pour les ouvertures

4.Cloisons intérieures réalisées en brique de terre crue

La brique de terre crue n’a presque pas besoin d’énergie pour être produite, elle permet de stocker les calories solaires, et relâche la chaleur pendant la nuit.

Cloisons intérieures de la maison en chanvre, réalisées en briques de terre crue

5. Le sol en cours de construction est réalisé en terre crue

Le fait de mettre de la masse à l’intérieur permet d’augmenter l’inertie pour stocker de la chaleur.

Construction du sol de la maison en chanvre en terre crue

6.Un confort inégalé pour cette maison en béton de chanvre projeté

Le choix des matériaux et de l’orientation permettent un confort thermique très élevé pour une consommation très basse (18kw/m2/an soit environ 130 euros sur la facture).

Fin du chantier, intérieur de la maison en chanvre, avec un confort thermique très élevé pour une consommation très basse

Impact écologique

Impact carbone :

Faible impact carbone car d’une part le chanvre en stock durant sa croissance et d’autre part il ne nécessite pas ou très peu de transformation énergétique pour devenir un matériaux de construction.

Commentaires

Coût total de 1229euros/m2 c’est notamment dû à une grande part d’auto-construction. Il faut compter sur un minimum de 2000 euros/m2 pour ce genre de maison à l’achat (clé en main).

Cette étude a été réalisée par Mathis Rager, Emmanuel Stern et Raphaël Walter du collectif Anatomie d’architecture dans le cadre du projet du Tour de France des maisons écologiques.