La Yourte en Paille (ou Paillourte)

1/ Histoire :

La plus ancienne construction en paille en France existe depuis 1921, à cette époque elle reste très anecdotique. Elle connaît un vif intérêt ces dernières décennies. La paille est aujourd’hui normée et elle permet de remplir une structure, en bois par exemple. Les bottes de pailles sont encastrées au sein de la structure en bois permettant ainsi de faire le remplissage et l’isolation du mur en même temps.

 

2/ Procédé technique :

Le principe constructif repose sur le remplissage d’une ossature en bois. L’ossature porte le toit. Il est possible de faire plusieurs étages avec cette technique. Seul le remplissage des murs est fait en botte de paille. La paille permet ainsi de jouer le rôle de remplissage et d’isolation en même temps.

 

3/ Le Projet :

Au terme de 10 ans de vie dans une yourte et suite à l’agrandissement de leur famille, Lucie et Wilfried décident de construire une maison en dur. En conservant l’emplacement de la yourte et sa typologie circulaire ils dessinent un nouveau projet à leur image : la Paille Yourte. Convaincus de l’intérêt de la compacité que propose la Yourte, Lucie et Wilfried, réinventent ce système léger et nomade dans une habitation sédentaire. Réalisée en ossature bois et remplissage paille, les matériaux utilisés sont méticuleusement choisis : soit naturels (la terre et le bois) soit de réemploi (la paille de blé, les pierres de soubassement et certaines ardoises).

 

a/ Vue d'ensemble

Ferme bio : Le Bois Landelle

Matériaux : Bois et Paille

Technique : Ossature bois

Livraison : Décembre 2018

Temps de chantier : 20 mois

Surface habitable : 120 m2

Coût travaux : 90 000 euros

yourte-paille-ada-twiza-Axo3

 

b/ Caractéristiques :

Bois : porteur

Paille : très bon Isolant lambda 0.065

Enduits et dalle permettent d'apporter de l’inertie.

 

yourte-paille-ada-twiza-Axo4

 

c/ Coupe transversale nord-sud du projet en bauge

 

03.Yourte-paille-twiza-Coupe-Legende

 

 

4/ Le chantier :

01. Wilfried est paysan bio. Il élève des porcs en plein air et fait pousser lui même les céréales destinées à l’alimentation de ses élevages.

Lucie et Wilow ont donc utilisé leur propre ressource locale en paille pour leur habitat.

 

02-Maison-Paille yourte-Twiza-01

 

 

02. Toute la famille participe au chantier. Réalisation des enduits intérieurs en terre crue dans les chambres du premier étage.

L’auto construction et le choix des matériaux naturels permettent au plus grand nombre de pouvoir participer au chantier suivant les phases de construction.

 

02-Maison-Paille yourte-Twiza-02

 


03. Remplissage de la structure bois avec les bottes de paille (37cm x 47cm x 90cm) provenant de leur propre exploitation agricole

Accompagnée par Matthieu Landois, charpentier expert en construction paille, cette phase de chantier est accessible aux novices.


04. Les enduits extérieurs sont réalisés avec un mélange chaux/sable.

La chaux protège des intempéries tout en permettant au mur de respirer.


05. Magnifique charpente dodécagonale en Douglas qui épouse les dimensions de la yourte précédente.

Cette charpente a été réalisé par des menuisiers professionnels avec du bois local.

 

02-Maison-Paille yourte-Twiza-05

 

 

 

06. Ossature Douglas, couverture ardoise, remplissage bottes de paille et finition extérieur à la chaux - Chronologie de la construction.

12 mois de chantier en autoconstruction, en parallèle de leurs activités respectives d’agriculteur et d’institutrice.

 

02-Maison-Paille yourte-Twiza-06

 

 

 

5/ Impact carbone :

La construction en botte de paille permet d’avoir un excellent bilan en terme d’empreinte carbone. En effet, le bois et la paille stock du CO2 lors de leur croissance ce qui en font des matériaux intéressant. La paille ne nécessite aucune transformation et peu de transport dans l’idéal (et la grande majorité des cas). De plus, le fait d’isoler en botte de paille est un très bon paramètre pour économiser les coûts de chauffage qui représentent une grande part de l’impact carbone d’une maison.

 

Toiture Ardoises : 15km

Récupérées sur un chantier de démolition dans un village voisin

 

Renovation existant : 0km

L’existant a été rénové afin d’accueillir les futures

 

Bois Douglas : 35km

Massif forestier local (Forêt Domaniale des Andaines) avec une scierie attenante

 

Isolation Paille : 0km

Produite sur place dans la ferme agricole bio de Lucie et Wilfried

 

Soubassement Pierres : 20km

Récupérées sur un chantier de démolition voisin suite à une annonce sur le bon coin

 

6/ Commentaires :

Technique pertinente nécessitant l’accompagnement par un professionnel pour des phases de chantiers comme la charpente et un bon contrôle de l’humidité des bottes de paille. Attention il faut des enduits perspirants permettant de faire circuler l’humidité.

 

 

 

 

Cette étude a été réalisée par Mathis Rager, Emmanuel Stern et Raphaël Walter du collectif Anatomie d'architecture dans le cadre du projet du Tour de France des maisons écologiques.